Récit de Florent : 3 jours en kayak entre mer et campagne

"Ça faisait un petit moment que j’avais envie de partir de chez moi en kayak..."

la-plaine-sur-mer-basse-definition-17-sur-63-1397
"Ça faisait un petit moment que j’avais envie de partir de chez moi en kayak pour faire un grand circuit sur plusieurs jours et explorer des endroits que je n’avais pas encore vu. Une fois tracé mon parcours, je calcule bien l’heure de départ le vendredi soir pour que la marée soit haute au port du Collet et celle d’arrivée pour que la marée soit descendante le dimanche matin vers Frossay".
 
J’amène avec moi 40 kg de matériel :
tente, matelas, duvet, de la nourriture, 5 litres d’eau, lunette de soleil, appareil photo
labernerie-comtebert44-1398

Jour 1 : La Fontaine aux Bretons/Le Tenu (environ 30 km)


Départ vendredi soir à 18h, de la Joselière (la Fontaine aux Bretons). Je me dirige vers la Bernerie-en-Retz et sa côte sauvage.
Le ciel a commencé à se colorer de rose et orange, ce qui donne un charme extraordinaire aux rochers et falaises que je longe.
En passant par Les Moutiers-en-Retz, le décor change : ici la côte est composée de dunes, de sable fin d’une couleur beaucoup plus claire et de pêcheries… beaucoup de pêcheries disposées en enfilade. C’est un spectacle super vu depuis la mer ! Et puis je ne suis pas seul. Je suis proche du Marais de Lyarne et de sa faune. Je croise des tournepierre, des huîtriers pie et des gravelots.
Arrivé au Port du Collet à la tombée de la nuit, je prends la direction de Machecoul et vers 3h du matin j’arrive enfin vers « Le Tenu » où j’installe mon bivouac.

  • les-moutiers-paysage-basse-definition-11-sur-13-1399
  • p1210441b-1400

Jour 2 : Le Tenu/ Buzay (environ 30 km)


Samedi matin, je repars sur Le Tenu, direction Port Saint-Père. Il s’agit une rivière pas très large, sauvage et riche d’arbres. Tout au long du parcours, j’apprécie la vue sur des maisons avec de jolis jardins, de petits pontons, des nénuphars et beaucoup d’animaux de campagne… des vaches, des moutons, des chevaux.  
A hauteur de Port Saint-Père, je croise des pêcheurs et j’aperçois une église au loin… ça doit être celle qui était dédiée à Saint Pierre, d’où le nom du village. 
Après être passé sous le pont de la Route Nantes/Pornic, je vogue sur l’Acheneau. La particularité de cette rivière est d’être dans les 2 sens. Cela est, bien sûr, fait artificiellement pour gérer le niveau du lac de Grandlieu. Je vois des fermes, des vaches, des cochons… j’aime ce type de paysage agricole.
Je termine ma deuxième journée sur les bords de la Loire.
j2-13-1403
paddle, Tharon, tharon plage, activité nautique, destination pornic, le cormier

Jour 3 : descente de la Loire/ La Fontaine au Bretons, Pornic (environ 60 km)


Dimanche, 8h du matin, je redescends la Loire dans le brouillard au son des cloches des vaches et des cornes de brume des bateaux.
En passant par la zone industrielle de Donges, je croise des bateaux de frette et au niveau de Cordemais j’aperçois la fameuse Villa Cheminée. Ce n’est pas la seule œuvre permanente du parcours artistique « Estuaire » que j’ai le plaisir d’admirer. A hauteur de Paimboeuf, je vois le fameux Jardin étoilé… il faut vraiment que j’y aille un jour… et vers Saint Brévin-les-Pins, le majestueux Serpent d’Océan… très impressionnant de le voir depuis la mer. 

Vers la plage de Tharon/Le Cormier, je croise des gens qui se baladent en paddle. Ils ont raison, le temps est parfait et le cadre est génial ! Depuis la mer on arrive à voir plein de petites criques, de belles maisons et des plages presque privatives (certaines sont accessibles uniquement à marée basse).
Quand j’arrive vers la Pointe Saint-Gildas à Préfailles, le soleil est déjà en train de se coucher. En été, je propose des balades au soleil couchant par ici, c’est un paysage que je  connais très bien, mais il m’étonne toujours. Techniquement la navigation est très particulière car je dois faire attention aux différents courants qui se croisent, au plateau rocheux et aux vagues déferlantes.
Aux alentours de 23h, j’aperçois les lumières du port de Pornic. Je m’attarde quelques instants pour admirer les différentes couleurs qui se reflètent dans la mer et je rentre à la maison !

A suivre sur Facebook : https://www.facebook.com/KayakNomade
port, pornic, pornic by night, instagram, jennifer vigot, destination pornic, vieux port de pornic
Publié le dimanche 24 juin 2018