Balade iodée entre marais et océan

marais, nature, marais de lyarne, les moutiers en retz, destination pornic

Aujourd’hui, changement de décor pour ma collègue Claudia, je l’emmène en immersion dans le marais de Lyarne pour une après-midi « découverte des Moutiers-en-Retz ».

lanterne aux morts, patrimoine religieux, les moutiers en retz
Départ 16h30 : on gare la voiture, on chausse nos baskets, on prend nos sacs à dos et c’est parti pour un apres-midi de liberté en pleine nature ! Suivez nous pas à pas et laissez la nature vous émerveiller…

Nous commençons par traverser la jolie place du village… Il y règne une atmosphère paisible et authentique. Elle est bordée de petits commerces et de cafés. C’est le lieu de rendez-vous privilégié des gens du coin… On s’y arrêtera peut-être y boire un verre après notre balade…
Au milieu de la place trône l’église St Pierre, un édifice imposant avec un retable classé qui vaut le coup de pousser la porte (prévoir 1€ pour l’éclairer et pour prendre de belles photos).

Devant l’église, je présente la « rareté » de la ville à ma complice :  la lanterne des morts. Qu’est-ce qu’une lanterne des Morts ? C’est un monument historique rare qui se présente sous forme de tour. Celle-ci date du XIème siècle, c’est la dernière en France toujours en fonctionnement ! A l’intérieur, une lampe brille chaque fois qu’un décès survient dans la commune et le jour des Trépassés (le 02 novembre).

Allez, cette fois-ci on commence vraiment notre balade à pied ! Direction l’arrêt de gare, puis on longe la voie ferrée sur 1.5 km. Sur cette portion, le parcours est réservé aux piétons et aux cyclistes. On commence à apercevoir le marais et quelques oiseaux dans le ciel .
 
Au bout de cette voie, une pancarte indique l’observatoire des oiseaux à 800m. Le goudron laisse place à un petit chemin qui pénètre au cœur du marais. La nature se dévoile et se teinte de milles couleurs. 
J’entends les oiseaux chanter et le bruit du vent dans les hautes herbes, je ne me lasse pas du paysage à chaque fois que j’y viens. J’ai toujours l’impression d’être seule au monde ! Après un peu de marche, nous arrivons à une cabane en bois : c’est l’observatoire. Bon c’est vrai, il n’est pas en très bon état mais le lieu est idéal pour observer les oiseaux et autres animaux du marais : hérons, cygnes, papillons, coccinelles et même une famille de ragondins qui passait par là…
Pour repartir dans la bonne direction, il faut revenir sur nos pas. On continue nos rencontres avec les habitants du marais… Parfois peu communs !!!!!!!!! Un lama nommé Sergio, des vaches à franges… C’est mieux qu’un cirque ici !
  • cygne, animal, nature, patrimoine naturel, faune et flore, marais de lyarne, les moutiers en retz
  • vache, animal, marais de Lyarne, les moutiers en retz
  • lama-bit-les-moutiers-1412
les-moutiers-en-retz-6642-1947
Nous continuons notre périple, le long d’une petite route sinueuse dans le marais. Je montre à Claudia le marais salant… Et comme j’ai bien calculé mon coup 😉 on tombe pile pour le début de la visite ! Un guide passionné d’histoire nous conte l’histoire de ce marais et de ce pays appelé autrefois Pays de l’Or Blanc. Il nous présente Bernard le paludier.
 
Infos pratiques : Visite du marais salant « Tenue de Mareil » en juillet et août le mardi, mercredi et jeudi à 18h.
3€ pour les adultes ; gratuit pour les moins de 15 ans.


Après la visite, comme d’habitude, j’achète un petit paquet de fleur de sel « made in Les Moutiers » comme dit notre guide.
Nous continuons notre chemin vers l’océan et commençons à apercevoir les fameuses cabanes en bois nommées pêcheries.
Au fur et à mesure que nous approchons de la côte, le vent est plus fort et nous apporte des odeurs… de sel…
Le long de la route se trouve la zone ostréicole de Lyarne : paradis des amateurs d’huitres. Des touristes sont en train de déguster d’en déguster directement chez le producteur. D’autres repartent avec des plateaux de fruits de mer. Ça nous ouvre l’appétit ! Malheureusement nous n’aurons pas le temps de nous arrêter manger ces spécialités locales mais peut-être une prochaine fois…
Nous arrivons enfin sur la plage. J’adore cette vue !

L’endroit est idéal pour pique-niquer. Le bruit des vagues, le vent qui amène un peu de fraicheur, les plages sauvages où il n’y a vraiment pas grand monde à part nous et des mouettes. Et bien sûr j’ai prévu un apéro local : on arrose notre balade avec du vin du domaine viticole des Moutiers ! Santé !

Pour finir cette jolie soirée, nous avons eu droit à un coucher de soleil… grandiose. Après le pique-nique, nous avons continué à longer le littoral pour revenir dans le centre du village. Bon, même une experte peut faire des erreurs… la prochaine fois on prendra des lampes torches parce que sur la côte sauvage bah y’a pas de lampadaires :)

les-moutiers-paysage-basse-definition-11-sur-13-1415
portrait-salarie-basse-definition-4-sur-4-1414


Les infos pratiques :

  • Départ : Place de l’Église Madame – 44760 LES MOUTIERS EN RETZ

  • Parking : Parking gratuit sur la place de l’église (attention le parking est inaccessible les jours de marchés – hors saison : jeudi, et en saison : jeudi et samedi). Si le parking est complet : autre parking gratuit rue des Lutins, à côté de la bibliothèque.

  • Durée estimée de la balade : 2 heures (un peu plus si on visite le marais salant et si on s’arrête pique-niquer…)

  • Distance : 5 kilomètres

  • Difficulté du parcours : Facile

  • Période conseillée : Toute l’année (de préférence en début ou fin de journée : les couleurs du paysage seront bien plus belles).

Check-list des équipements à prévoir :

  • Des baskets ou chaussures de randonnées

  • Une paire de jumelles

  • Une lampe torche si vous y allez en fin de journée

  • Un pique-nique

  • S’il fait beau : casquette, chapeau, lunette de soleil, crème solaire et maillot de bain si la marée est haute

  • S’il fait un peu moins beau : k-ways, et quelques affaires de rechange 🙂 juste au cas ou… Ne pas oublier qu’il y a peu d’arbres dans le marais et le vent se lève vite, donc pensez à votre petite laine.

  • A ne pas oublier : une bouteille d’eau

Publié le mardi 17 juillet 2018