Laurent Guitteny vigneron indépendant depuis 2000

vigneron indépendant, vigneron sainte Pazanne, Domaine de la Coche

"Ce travail est une vraie transmission familiale".

Vous travaillez sur le domaine avec votre cousin et vous êtes vigneron depuis deux générations. Est-ce une vocation ?

 

En effet, j’ai vécu cela comme un prolongement naturel de mon histoire de famille. J’ai grandi dans les vignes aux cotés de mon père et mon oncle. Tout petit je donnais un coup de main pour la mise en bouteille à la main, les petites tâches… quand j’ai eu l’âge de pouvoir participer à la taille des vignes, je me rappelle avoir répété naturellement les gestes que j’avais vu faire par ma famille. Ce travail est une vraie transmission familiale. J’ai toujours été passionné par le vin et la gastronomie et cela s’est dessiné plus précisément au fur et à mesure des rencontres que j’ai pu faire tout au long de mon parcours de formation :  en viticulture, œnologie et commerce des vins.

vigneron indépendant, vigneron sainte Pazanne, Domaine de la Coche, dégustation de vin, dégustation

Le travail dans la vigne aujourd’hui n’est plus celui que vous avez connu enfant.
Racontez-nous !


Effectivement, depuis 15 ans notre façon de travailler s’est transformée. Le respect de l’environnement nous a dirigés vers l’utilisation de méthodes de travail manuel et mécanique, plutôt que celles de produits chimiques.

Nous avons aussi souhaité soigner l’attachement que nous portons à notre territoire à travers la mise en place de vrais partenariats avec des entreprises locales ou de mise en valeur de nos vins avec les restaurateurs locaux. Certains chefs de la Destination Pornic ont fait le choix de proposer une cuisine qui valorise les producteurs locaux. C’est une belle reconnaissance de la qualité de nos vins et nous sommes fiers de les retrouver associés à des plats bien choisis.

Personnellement, je propose depuis 7 ans des visites des vignes et de la cave accompagnées d’un moment de dégustation. C’est pour moi l’occasion de pouvoir partager tout mon savoir-faire avec le public, d’expliquer notre démarche environnementale et transmettre ma recette d’huîtres chaudes et d’autres suggestions gourmandes pour mieux savourer nos vins (ou partager mes recettes et mes bonnes adresses).

Travailler dans les vignes tout au long de l’année, vous offre la possibilité d’être aux premières loges des changements de mère Nature au fil des saisons. Quel est votre moment préféré ?


J’aime profiter de la vigne et de ses belles couleurs vertes au mois de juillet, deux mois avant les vendanges. Quand je m’arrête dans les allées et j’observe les grappes fournies et généreuses, je suis très fier. C’est le fruit du travail d’une année entière qui se présente à mes yeux et ça c’est une émotion vraiment unique.
  • port saint père, randonnée port saint père, balade port saint père
  • pêche à pied, marée basse, pêcher, grandes marées, pêche à pied Bernerie en Retz
  • rouans, découvrir Rouans, Destination Pornic, église de Rouans

Ma Destination Pornic :

Ma promenade préférée : dans la campagne de Port Saint Père parmi les marais et les coteaux. Dans le cadre de mon travail j’ai eu la chance de m’occuper des vignes de certaines belles demeures de la ville. La plupart de ces châteaux sont visibles uniquement en balade à pied ou en kayak le long de l’Acheneau. On peut apercevoir celui de Grandville dont les colonnes du balcon rappellent l’architecture italienne, ou le château de Briord, transformé en "folie" (nom donné à l’époque aux grandes maisons bourgeoises) au XVIIème siècle.

Ma « Madeleine de Proust » : Depuis mon enfance, je me retrouve avec un ami à la Bernerie-en-Retz pour aller pêcher. On ne sait jamais ce que l’on va y trouver, mais on profite d’une belle ballade, d’un panorama fantastique sur la Baie de Bourgneuf… huîtres, pétoncles, crevette rose ou grise, étrilles quelquefois seiche ou homard tout est bon. Un plaisir simple, des berniques cuites au sarment de vigne avec une pointe de beurre de pays.

Un événement à découvrir : La Foire à la Pie à Rouans. C’est un événement qui perdure depuis le moyen âge, et qui s'installe dans la rue principale du village de Launay, le 23 novembre, jour de la Saint Clément (sauf si ce jour est un dimanche). De nombreuses associations y tiennent leurs stands, ainsi que camelots et marchands qui viennent y faire découvrir leurs produits et marchandises. On peut encore y voir de très beaux spécimens d'animaux agricoles. On y vient de très loin, on s'y retrouve autour des étals, on y goûte les produits locaux : c'est comme une tradition.

Publié le jeudi 20 septembre 2018