Belles rencontres

Interview de Mathieu Guibert

mathieuguibert-40aethion-1417
Racontez-nous comment vous êtes arrivé dans l’établissement Anne de Bretagne ? « Je suis originaire de Saint Michel-Chef-Chef. Ma formation et ma carrière m’ont fait beaucoup voyager, mais je n’ai jamais coupé les ponts avec mon territoire. Ma famille, mes amis sont ici, ainsi que tous les liens que j’ai pu tisser en étant très impliqué dans la vie associative. Suite à la rencontre avec Philippe Vételé et à la visite de l’établissement en septembre 2015, tout m’a semblé évident et simple. Cette maison a une humanité qui me plaît et qui pourra me permettre de bien défendre les produits locaux et le Pays de Retz »....

Apporte ton seau et chausse tes bottes, on ira explorer la plage à marée basse

visite-peche-a-pied-avec-andrea-2019-claudiacassanodromain-62-copie-2416
Si tu devais décrire avec trois mots ce qu’elle t’évoque la pêche à pied … « Enfance, famille, gourmandise. J’ai toujours vécu à la mer. Quand j’étais petite, le week-end j’allais souvent à la pêche aux bigorneaux ou à la palourde avec mes grands-parents, le midi j’adorais aider ma grand-mère en cuisine pour préparer les crevettes… je me régalais à les déguster avec de bonnes tartines au beurre. Pour moi la pêche à pied ça a toujours été une activité comme une autre (comme faire du jardinage)… mais riche de beaux moments de partage avec ma famille ».

Laurent Guitteny vigneron indépendant depuis 2000

vigneron indépendant, vigneron sainte Pazanne, Domaine de la Coche
Vous travaillez sur le domaine avec votre cousin et vous êtes vigneron depuis deux générations. Est-ce une vocation ?   En effet, j’ai vécu cela comme un prolongement naturel de mon histoire de famille. J’ai grandi dans les vignes aux cotés de mon père et mon oncle. Tout petit je donnais un coup de main pour la mise en bouteille à la main, les petites tâches… quand j’ai eu l’âge de pouvoir participer à la taille des vignes, je me rappelle avoir répété naturellement les gestes que j’avais vu faire par ma famille. Ce travail est une vraie transmission familiale. J’ai toujours été passionné par le vin et la gastronomie et cela s’est dessiné plus précisément au fur et à mesure des rencontres que j’ai pu faire tout au long de mon parcours de formation...